Des écouteurs d'entrée de gamme certifiés Hi-Res, c'est possible avec les HIFI WALKER A2 !

Mélangez un peu de HiFi et un logo similaire au "Guide du routard" inversé (et sans aucun lien avec la marque qui va suivre), vous obtiendrez alors HIFI WALKER !

Née en 2017 pour suivre une tendance audiophile exponentielle, son catalogue produit reste encore très limité. Seulement deux lecteurs audio et quelques écouteurs sont disponibles au catalogue, mais ils sont assez intéressants par les technologies embarquées. Conçus entièrement en métal usiné de haute précision avionique, les écouteurs intra-auriculaires HIFI WALKER A2 attirent l’œil, mais aussi la petite carte bleue...



Fiche produit : site fabricant
Prix de lancement : 30€

HIFI WALKER est une marque audio très récente qui s'intègre d'ailleurs au sein de trois autres (Walker cam, Super Me et Walker fit), toutes appartenant à la firme chinoise Shenzhen Letushi Technology CO., LTD




Contrairement à d'autres sociétés, celle-ci réalise le design, le développement et la fabrication de l'ensemble de leurs produits. Via ses quatre marques, elle est d'ailleurs largement représentée, dans plusieurs pays, dont la France, les Etats Unis et le Japon.



Malgré un prix de vente actuel aux alentours des 25 euros, les écouteurs A2, s'ils appartiennent clairement aux produits d'entrée de gamme, sont tout de même étonnamment certifiés Hi-Res, c'est à dire qu'ils doivent reproduire des fréquences sonores allant jusqu'à 40 kHz minimum, là où la majorité des écouteurs traditionnels s'arrêtent aux alentours des 20 kHz.




Niveau design et principes techniques généraux, les A2 nous rappellent furieusement un autre modèle frenchie remarqué, mais largement plus cher, les ERDRE D202. Si vous souhaitez lire le test de ces écouteurs, il est disponible sur ON-MAG ici.



Mais revenons aux A2 ! Ils sont équipés de transducteurs dynamiques classiques mais un peu plus larges (9.2 mm). Sur l'un des schémas fourni, la mention "Ultralight HD Voice coil" nous faisait clairement penser qu'une bobine légère de typeCCAWétait utilisée, permettant donc une meilleure réactivité de cette dernière par rapport aux bobines classiques. Cette information a été d'ailleurs confirmée par le fabricant.



Des points d'amélioration en faveur de la précision sont aussi à noter, comme la structure en alliage d'aluminium et le module "ETL" à l'arrière du transducteur, une sorte de surface d'absorption des vibrations.



Les A2 nous promettent également une écoute jusqu'aux fréquences de 70 kHz, soit bien au dessus de la certification et de ce que nos oreilles pourraient entendre. Pour équilibrer le tout, deux évents sont placés à l'opposé et doivent permettre une meilleure sensation d'espace.



Pour terminer, le son est transmis au travers d'un câble TPE, torsadé et qui semble résistant, à quinze brins de cuivre OFC. Il se termine par une fiche jack des plus classiques à trois points, mais plaquée Or 24 carats.



Il faut également souligner que la réalisation de ces écouteurs est exemplaire. Que l'on se penche sur le packaging ou les quelques accessoires fournis (pochette plastique avec 3 tailles d'embout différentes et sacoche de transport), impossible de leur trouver le moindre défaut.



Lorsque les marques traditionnelles utilisent du plastique, ici les éléments métalliques sont bien présents, des écouteurs à la fiche (avec marquage CE et logo de recyclage, de très mauvais gout) en passant par l'anneau de réduction d'écart.



En sortie de chaque écouteur, le sens d'écoute est moulé mais presque visible. On se repère alors plus facilement par la couleur (rouge = right = droit).



Une polyvalence extrême


Nous sommes immédiatement frappés par la sonorité claire, très propre et relativement équilibrée des écouteurs A2. Une utilisation intensive et quotidienne le confirmera également, aucun manque ne se fait sentir, pas même dans les détails, en nombre suffisant et permettant de redécouvrir certains morceaux.



Le rendu de l'espace est aussi très surprenant pour des écouteurs intra-auriculaires d'entrée de gamme. Lorsque les morceaux s'y prêtent, on peut facilement distinguer le mouvement des sons ou le placement de certaines voix et instruments.



De fait, ceux qui préfèrent un casque nerveux et chaud passeront certainement leur chemin. De même, ceux qui recherchent de la chaleur vocale ou des médium un peu plus présents seront peut-être légèrement déçus car ces derniers sont en très léger retrait.



Malgré tout, on peut améliorer ou ajuster le son des écouteurs A2 en utilisant des embouts Comply par exemple. Avec les plus gros disponibles, cela permet d'ajouter une touche de nervosité et de chaleur bienvenue, tout en augmentant le confort.


Le tableau parait idyllique, mais un point négatif doit tout de même être cité, le câble ! S'il ne fait aucun doute qu'il semble résistant et à toute épreuve, il transmet des frottements parasites durant l'écoute s'il y a trop de mouvement : un clip câble permettant sa stabilisation aurait été le bienvenu, mais malheureusement aucun n'est fourni. Il est heureusement possible d'en acquérir pour une bouchée de pain.



Conclusion


Les écouteurs intra-auriculaires HIFI WALKER A2 semblent bien des qualités : très abordables, polyvalents et conçus pour offrir plus de résistance, ils font un véritable pied de nez aux marques traditionnelles qui ne proposent rien d'équivalent dans la même gamme de prix. D'ailleurs, le seul frein pourrait être la marque, encore insuffisamment connue. Mais avec la visibilité et la simplicité d'achat des grandes plateformes de vente en ligne, ce n'est qu'une question de temps. Incontestablement, les HIFI WALKER A2 sont d'excellents écouteurs à utiliser au quotidien et qui en raviront plus d'un !


Spécifications officielles :
  • Référence : A2
  • Transducteurs : 9.2 mm, NeFB + TPE diam. 5
  • Fréquences : 10 Hz - 70 kHz (certification Hi-Res)
  • Câble : 1.2 m TPE, plaquage Or 24k sur fiche à 3 points

Aucun commentaire:

Publier un commentaire