[RETRO TEST] AKG K618 DJ : un mini-casque nomade pour DJ !

A l'instar de Beyerdynamic ou Sennheiser, cet équipementier autrichien fait partie des plus grandes marques historiques et incontournables du marché de l'audio.

Sachant se renouveler au bon moment à l'aide de ses modèles phares mais aussi et surtout de nouveaux couvrant des besoins tant professionnels que privés, elle résiste encore et sans trop de mal à une concurrence qui se montre, jour après jour, très inventive et féroce, pour des prix souvent inférieurs.

S'il n'a pas grand chose de révolutionnaire, le K618 DJ est un véritable petit casque filaire nomade et à charge close qui ne semble pas usurper sa dénomination...






Fiche produit :  AKG K618
Prix public de départ100€


Qui ne connait pas AKG ? Avec plus de 70 ans d’existence et malgré son intégration dans le groupe tentaculaire HARMAN (lui-même faisant partie du groupe Samsung... Vous suivez ?) détenteur notamment des marques Harman Kardon®, Infinity® ou JBL®, la marque fait preuve d'une grande capacité d'innovation ce qui lui permet, encore aujourd'hui, de rester dans la course. 




Dynamique et à charge close, pas frimeur pour un sou, l'AKG K618 DJ sait malgré tout se faire aimer. Dans l'ensemble, c'est un petit casque sobre et bien isolant, parfait pour remplacer, par exemple, son gros casque de DJ clinquant, durant un déplacement.


Clairement conçu pour un usage en milieu professionnel, il est trahit par l'épaisseur importante de son câble mais aussi de sa fiche à vis, sur laquelle un adaptateur 6.35 mm peut être vissé. 




Cela lui permet d'être connecté à la plupart des équipements professionnels et HiFi, mais reste assez disgracieux et disproportionné avec un smartphone.



En effet, sa faible impédance et une sensibilité élevée le rendent particulièrement adapté à tout appareil audio bénéficiant d'une sortie casque classique, qu'il soit puissant ou non. 



Voici les quelques points positifs du casque AKG K618 DJ...

  • Sobre et léger, de taille réduite, pliable, il a tout d'un très bon casque nomade.
  • Arceau à réglage précis et gradué, à l'intérieur et aussi à l'extérieur.
  • Renfort métal sur des points mécaniques critiques, dont les charnières et pivot des écouteurs.
  • Une fiche jack à vis et plaquée or permettant une connexion en 3.5 / 6.35 mm et évitant la corrosion.
  • Une finition de haut niveau digne d'AKG, malgré une fabrication "Made in China".
  • Une sonorité avec un bon équilibre, précise et bien nerveuse lorsqu'il le faut.
  • Un arceau qui répartit très bien la pression sur le crâne.
  • Des oreillettes isolantes, douces, et confortables.
  • Un câble suffisamment long et robuste.
  • Une housse épaisse d’excellente facture qui protège correctement des chocs.


...et quelques petits points négatifs !

  • Lors des manipulations, quelques craquements inquiétants se sont fait entendre. 
  • L'arceau en 3 parties semble fragile.
  • Serré, le K618 DJ est inadapté pour les grandes têtes
  • Câble non remplaçable

Sonorité et mesures


Au vu de la taille des coussinets, on serait naturellement amenés à penser que le K618 DJ serait plutôt de conception supra-auriculaire que circumaurale. 



Avec une pression de l'arceau assez importante et cette forme réduite, l'isolation phonique est excellente et les infra basses appuyées. 



Cela se voit en effet sur sur la courbe, entre 4 et 60 Hz. Au delà, c'est assez correct, hormis un petit accident à 12 kHz qui a, quant à lui, peu de chances d'être entendu. Ci dessous, un comparatif entre le K618 DJ (courbe rouge) et un Beyerdynamic Custom Pro (niveau 2 en bleu, niveau 4 maxi en mauve) où l'on voit très bien que le premier donne plutôt dans les infra basses, ce qui augmente la nervosité sonore, avec des basses bien tenues. 




Comparé à un casque extrêmement physiologique comme le Monster Ntune par exemple, s'ils ont des similarités jusqu'à 30 Hz, la différence est très importante entre 30 et 500 Hz, où le Ntune s'en donne à cœur joie, faisant à cette occasion du K618 DJ un casque tout simplement punchy et nerveux.



Une très belle surprise !


L'AKG K618 DJ surprends dans le bon sens. Pour un casque à dénomination "DJ" (d'ailleurs constamment usurpée par des marques alternatives pour vendre des produits plus ou moins bons), la marque pouvait tomber facilement dans des excès sonores, en particulier sur les basses fréquences, mais c'est tout l'inverse.




Avec une sonorité adaptative et mordante, il pourra satisfaire tout autant les mélomanes que les professionnels. Il faut noter également que s'il bénéficie d'une très bonne réalisation et d'une garantie de deux ans, l'apparition de certains craquements lors de sa manipulation peut mettre le doute sur sa longévité, chose assez surprenante pour un casque nomade et à orientation clairement professionnelle.




Spécifications officielles :


  • Référence : K618 DJ
  • Type : filaire, circumaural fermé
  • Haut-parleurs: 40 mm, 
  • Fréquences : 16 Hz - 24 kHz
  • Impédance : 32Ω
  • Sensibilité : 115 dB
  • Puissance d'entrée : 2000 mW
  • Longueur du câble : 1,8 m
  • Poids : 211 g
  • Contenu de la boite : casque, adaptateur jack 6.35 mm , housse, documentations.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire