Retro-Test Designer's Headphone Solo HD : il me le faux !

On se souvient tous de l'engouement provoqué par l'arrivée des casques audio Beats by dre de Monster, courant 2010. Bénéficiant d'un design très étudié et novateur, cette série de casques a été maintes fois copiée mais de mémoire jamais égalée. Ici, nous allons parler d'une des nombreuses répliques les plus abouties du modèle Solo HD (version blanche et rouge), modèle qui d'ailleurs n'est plus en vente chez le fabricant.


Prix de la réplique / version originale : 60€ - 150€

Il est bon de le rappeler, mais commander à l'étranger une réplique de produit, c'est s'exposer à de longs délais d'attente, potentiellement des frais de douane (voir une amende et destruction du produit), une garantie quasi inexistante et des performances bien en deçà de l'original.

Quelle que soit la couleur de la copie, elle est livrée dans un packaging extrêmement proche de l'original. A tel point que seule une véritable confrontation directe entre les deux produits permet d'en relever les différences. Malheureusement, nous n'avions aucun produit d'origine au moment du test.


Tout d'abord, la qualité du carton de la réplique est inférieure à l'originale. Les coins n'en sont plus et certains sont même fendus, avec des éléments encollés de façon parfaite. Malgré tout et sans moyen de comparaison, on a quand même l'impression d'ouvrir le vrai produit.


Contre toute attente, les accessoires fournis sont de bien meilleure qualité, que ce soit pour le chiffon ou la pochette de transport aux coutures et logos parfaits, qu'il semble très difficile de prendre pour des faux. Idem pour le câble audio à télécommande, il est d'une réalisation exemplaire.


Par contre en ce qui concerne les notices et feuillets commerciaux, c'est une toute autre affaire ! Les illustrations floues et délavées ne tromperont personne ! Même une imprimante couleur correctement calibrée ferait nettement mieux.

Une finition externe assez propre


Il faut avouer que la finition des deux casques est tout de même d'un sacré bon niveau, tant qu'ils ne sont pas démontés ou observés de trop près. Si comparés aux originaux, on pourrait très vite détecter la supercherie : plastique très sonore, bords anguleux qui manquent de précision, aspect brillant contre surface mate pour la version blanche originale, vulgaire mousse isolante entre les coques et les coussinets, des articulations qui montrent une usure trop rapide après seulement quelques replis.


A l'inverse et comme pour les accessoires, les coussinets sont d'une réalisation exemplaire, avec des coutures et une couleur sans reproche. Très agréables et doux au toucher, ils sont proches de ce que l'on imagine pour la version originale. 


Au bout d'1 an d'utilisation classique, sur la version blanche, on relève quand même un écart de ton (cela vire au jaune) entre le blanc de l'arceau et les coques, sans même exposer le casque au soleil ou à l'humidité. Pour la version rouge, les articulations ont finalement cédées et le câble jack fourni s'est disloqué.


Confort relatif et haute isolation phonique


L'écart entre chaque écouteur étant très réduit, l'arceau se comporte comme un étau. Très rapidement, les coussinets si confortables et doux laissent place à une chaleur difficilement supportable. 


Pour les porteurs de lunettes à branches épaisses, une douleur se fait également sentir sur le haut des oreilles. Mais c'est l'isolation, excellente, qui en profite ! Cela s'estompe légèrement au fil des mois, mais porter l'un des deux casques plus d'une heure est déjà un exploit.


Et le son dans tout ça ?


Si beaucoup d'usagers et magasines se sont montrés critiques vis à vis du modèle d'origine en lui reprochant notamment un son trop typé, sa réplique ne fait clairement pas mieux, voir pire. Quelle que soit la couleur, ces casques restent extrêmement physiologiques, avec des basses qui débordent, des médium en léger retrait, un manque de clarté évident (encore plus marqué sur le casque rouge), et une précision sonore totalement en berne. 


Néanmoins, on peut noter de légères différences, le casque blanc étant un peu mieux équilibré. Quoi qu'il en soit, la sonorité globale reste celle de casques à moins de trente euro, sans surprise.



Une défaillance temporaire prévisible


Au bout d'une quinzaine de jours d'utilisation non intensive, l'un des écouteurs du casque rouge avait ses basses atrophiées et se mettait à grésiller. Après avoir effectué quelques recherches, beaucoup d'utilisateurs étaient sujets au même phénomène sur ce modèle rouge. En cause, la bobine d'un des écouteurs.


En y regardant de plus près, il s'est avéré que la bobine au repos ne revenait pas en position basse, autours de son aimant. Constamment en position haute même en fonctionnement, le dôme central du diaphragme était anormalement surélevé et cela le faisait fonctionner à l'inverse. De fait, pour chaque mouvement de va-et-viens, il touchait la protection plastique supérieure.


Pour remettre la bobine en position basse sans être attiré par le magnétisme de l'aimant avec le risque de percer la membrane, nous avons utilisé un cure-dent à bout arrondi et élargi. En poussant très légèrement la membrane sur la pliure du dôme, au travers du cache plastique, le résultat a été immédiat ! Le son est redevenu tout à fait normal, et le phénomène ne s'est plus jamais reproduit. 


Pour comparaison, voici à gauche un écouteur de casque Monster Solo HD original et à droite la version testée ici. Et la différence est énorme (les points de colle sur les trois évents ne sont pas d'origine, ils ont été présent de façon temporaire avant d'avoir trouvé la bonne méthode de réparation).


L'original et sa réplique


Malheureusement à cette époque, nous n'avions aucun système de mesure. Il nous est donc impossible de proposer une courbe de réponse de fréquence. Pour se consoler, voici le lien d'une vidéo comparative entre l'original et sa réplique.



Y'a-t-il encore intérêt à se procurer une réplique en 2019 ?


Si l'envie était trop forte et le budget insuffisant, pour un prix quasiment divisé par trois et sans avoir en main l' original pour comparer, on pouvait se contenter, en 2010, d'une réplique chinoise de casque audio au design Beats by dre. Heureusement, le marché a bien évolué et dans le bon sens, vers plus de qualité et moins de répliques, quels que soient les casques audio.

Aujourd'hui, un grand nombre de marques et fabricants sérieux sont apparus afin de nous proposer des modèles originaux et nettement plus qualitatifs, pour un prix bien en dessous d'un casque Beats by dre. 



Le plus approchant de la qualité occidentale attendue serait Noontec, avec respectivement le Zoro (pour équivalent d'un Solo HD) et le Hammo (pour équivalent d'un Beats Studio). Ces deux modèles, comme ceux de Beats, sont également déclinés en version sans fil et à réduction de bruit active. Avec des produits de plus en plus attractifs et originaux, s'orienter vers une réplique en 2019 ne semble donc plus avoir aucun sens !



Spécifications officielles :
  • Référence : Designer's Foldable On-Ear Stereo Headphones with Control Talk for iPhone 4/3G/3GS - Red (equivalent Monster Beats by dre Solo HD)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire