Taotronics SoundLiberty 53 : des écouteurs en total sans-fil à utiliser sans modération !

Désormais en accord avec la concurrence, Taotronics propose enfin des écouteurs intra auriculaires Bluetooth 5 et True Wireless, les SoundLiberty 53 !

Légèrement inspirés sur le modèle Huawei Freebuds, les spécifications n'ont rien de révolutionnaire mais semblent correctes pour un usage un peu plus intensif qu'à l'accoutumé...





Fiche produit : TT-BH053
Prix de lancement/actuel : 70€

La concurrence devient de plus en plus rude du coté des écouteurs True Wireless. Même si chacun y va de son petit modèle, il faut dire que globalement, mis à part des boîtiers qui voient leur nombre de recharges augmenter (mais avec un temps d'écoute unitaire stagnant), il n'y a pas de grosses nouveautés pour le grand public. Quelques têtes brûlées s'essayent bien au multivoie, à l'armature balancée ou aux diaphragmes exotiques (bio-cellulose ou graphène), mais ils sont très peu nombreux.



Contrairement aux précédents modèles que nous avons pu tester, les écouteurs SoundLiberty 53 sont livrés dans un packaging impeccable. Avec un très haut niveau de finition, il est digne des plus grandes marques et donne clairement envie, faisant par moment penser aux couleurs de JBL.



Même s'ils possèdent des qualités indéniables pour des écouteurs en total sans-fil, l'apport des SoundLiberty, par rapport aux modèles concurrents, est assez timide. En effet, l'autonomie de 5 heures est légèrement plus importante que d'habitude (entre 3 et 4 tout au plus), tout comme la résistance, qui augmente à l'IPX7. Pour le reste, les boutons de commande sont délaissés au profit d'une surface tactile assez pratique.



Esthétiquement, ces nouveaux écouteurs de Taotronics ont une ressemblance évidente avec les Huawei Freebuds ou SoundPeats TrueCapsule. Sur chaque écouteur, on retrouve une LED discrète qui varie entre le blanc et le bleu (moins agressif que le rouge) et le logo de la marque. Très pratiques à prendre en main avec leurs deux tiges, ils surprennent également par leur légèreté.



Curieusement, nous n'avons cette-fois-ci pas de câble signé Taotronics, il est tout à fait standard. Avec est fourni un petit boitier de recharge, indispensable pour ces écouteurs puisqu'ils n'ont aucune prise micro USB. Ce dernier prolonge de près de 8 fois leur autonomie. A l'intérieur, chaque espace de charge est identifié et magnétique, on visualise immédiatement à quel écouteur il est destiné. On regrettera cependant une finition un peu moins poussée, autours des arrêtes de fermeture du boitier.



De même, sa forme régulière en galet combinée à une fente d'ouverture trop fine nous induit en erreur lors de l'ouverture. Bien souvent, on se retrouve à tâtonner avec l'arrière du boitier pour l'ouvrir... Et même dans le bon sens, l'ouverture n'est pas facile car l'accroche est faible.



Concernant l'autonomie, elle s'avère finalement suffisante car mieux proportionnée. Elle semble aussi un peu mieux gérée, en particulier durant le stockage, là où certains modèles concurrents s'épuisent si on laisse les écouteurs dans leur boitier.



Avec environ 5 heures d'écoute, nous avons moins de chance de tomber en panne sèche si l'on oublie de replacer les écouteurs, après une session d'utilisation. On regrettera pourtant l'absence de recharge rapide (contrairement au casque SoundSurge 46) malgré une puce technologiquement d'actualité.


Des embouts à repenser


Dès les premiers instants, la praticité ainsi que la légèreté des SoundLiberty surprennent.Au quotidien, grâce à des embouts assez mous et un peu moins profonds, ces écouteurs sont très confortables puisque la surface d'accroche et la pression interne dans l'oreille sont réduites.



Mais très vite, dans la dizaine de minutes seulement, ces deux qualités se transforment en défauts, malgré les 4 paires d'embouts fournies. Au fil de l'écoute, le maintient n'est plus optimal, faisant glisser les écouteurs en périphérie de l'oreille, tout en modifiant progressivement le son.



Avec des embouts de la marque RHA (aussi larges mais un peu plus fermes et profonds), ce problème est définitivement supprimé mais il en crée un autre : il n'est plus possible de mettre les écouteurs en charge dans le boitier car ils ne peuvent plus s'enfoncer dans leur espace de recharge.

Une électronique d'actualité assez fiable


Jusqu'à présent, durant tous nos tests d'écouteurs TWS, nous avons régulièrement retrouvé trois équipementiers, à savoir Qualcomm (CSR), Realtek et enfin Airoha. Ici, les SoundLiberty 53 sont animés par une puce realtekRTL8763BFR. Si cette dernière leur offre le tout dernier Bluetooth 5 et le total sans-fil, elle se limite aux codecs SBC et AAC, largement suffisants lorsque l'on sait que les haut-parleurs utilisés ici ne présentent aucune technologie particulière.




Vu le gabarit des SoundLiberty, une surface tactile s'imposait. Elle réponds heureusement très bien mais chaque appui n'est pas très agréable pour l'oreille, même s'il est meilleur qu'avec des boutons classiques. Les commandes sont d'ailleurs réparties sur chaque écouteur, ce qui est une bonne idée, même s'il faut bien se rappeller lequel sert à quoi (le droit pour baisser l volume, le gauche pour augmenter par exemple).



Avec deux perches de chaque coté, le micro reste curieusement feutré quoique suffisant pour un usage standard. On retiendra également une portée assez bluffante, sur de plus de 15 mètres avec obstacles (deux portes fermées), s'ils sont utilisés avec un FiiO M9. Mais cela dépends bien sûr de votre environnement et de sa charge en réseaux sans-fil, structure de l'habitation, etc.

Energie et motivation


Pour stabiliser le rendu sonore et tester correctement ces écouteurs, les embouts silicone de la marque RHA seront utilisés. Ceux fournis par Taotronics, loin d'être mauvais, ne sont tout simplement pas les mieux adaptés, un canal auditif étant propre à chacun. Nous vous invitons d'ailleurs à trouver et à utiliser ceux qui vous semblent les meilleurs, et pas forcément ceux d'origine.


S'ils sont bien conçus pour une pratique sportive, ces écouteurs produisent un son puissant et doux très motivant, sans en faire des tonnes. Adaptatifs et loin d'être sectaires, ils savent se montrer à l'aise sur des registres anciens ou récents, sans aller forcément chercher dans des fréquences très (trop) cristallines avec les croustillants détails qui vont avec.



Ils peuvent aussi surprendre sur des titres extrêmement rapides et chargés comme Doomwalk - Atomic Requiem / Sample Kid - Loudness Wars d'Al Core, où l'on arrive à capter et discerner de la profondeur et plusieurs détails pas forcément audibles.


On notera également des vocalises assez proches de l'auditeur, sans y ajouter une chaleur trop prononcée. Pour terminer, l'étagement et l'espace ne produisent aucune sensation de confinement marquée et peuvent même surprendre par leur largeur. Il ne faut cependant pas oublier que cette sonorité est très dépendante des embouts que vous aurez choisi.

Annexe :
  • Via un Avantree Oasis (TC500P) et une transmission au travers du classique SBC, le temps de latence s'avère plus que correct lors d'un visionnage sur télévision, ce qui n'est pas donné à tous les équipements Bluetooth.
  • Avec deux tiges allongées de chaque coté des écouteurs, il peut y avoir des frottements sur la peau qui perturbent l'écoute, d'autant plus si vous portez une barbe...

De surprenants écouteurs...

Au premier abord, on pourrait se demander ce qu'ils apportent de plus par rapport à une concurrence chinoise aussi présente, au vu des spécifications qui restent finalement dans la moyenne. Mais ces nouveaux écouteurs Taotronics en total sans-fil sont très stables et adaptés au sport ou à un usage quotidien plus classique. 



Légers et agréables à utiliser par leur praticité et leur qualité acoustique très adaptative, ils n'ont pas spécialement de défaut et s'utilisent avec plaisir. S'ils sont clairement à recommander au plus grand nombre, espérons qu'une mise à jour arrivera bientôt avec un support des codecs aptx / aptx HD, et pourquoi la charge rapide !


Spécifications officielles :
  • Référence : TT-BH053
  • Bluetooth : V5.0, 10 m de portée
  • Autonomie : 5h d'écoute, recharge en 2h30
  • Batterie : 650 mAh (boitier)
  • Poids : 53 g

Aucun commentaire:

Publier un commentaire