[RIP TEST] Bloc&Roc GALVANIZE S2, un désaccord esthétique et sonore total

Lancée très probablement vers début 2014, la marque Britannique Bloc&Roc se voulait incarner le nouveau savoir faire audio londonien. Mais elle disparaît assez rapidement, après seulement 3 ans d’existence et sans la moindre explication.

Comme beaucoup de modèles concurrents, le GALVANIZE réutilise une fois encore un design rétro très populaire et largement utilisé, qui en deviendrait presque banal. Mais la marque a tenté d'innover en y apportant des finitions un peu plus haut de gamme et une réalisation finale à la main...

Dernier prix public : à partir de 130€
Dernier lien disponible : blocandroc.co.uk

''We are Bloc&Roc, a high performance audio brand based on the outskirts of London. We proudly design, engineer and hand-build all our headphones in Britain.'' Avec une telle phrase d'accroche, nous nous attendions au meilleur, surtout de la part de Britanniques, jamais les derniers en ce qui concerne la sortie d'équipements à tendance audiophile.



Adoptant un design rétro très (trop) populaire, le Galvanize (S1 ou S2) attire immédiatement l’œil, en particulier le modèle plus haut de gamme avec, tenez-vous bien, du cuir pour l'arceau et ses coussinets, mais surtout un plaquage or de 24 carats sur chaque pavillon.



Ici, nous allons tester un modèle deux fois moins onéreux, en version à charge ouverte S2. Elle semble d'ailleurs conserver peu ou prou les mêmes performances mais se passe des matières nobles précédemment citées et adopte un design ouvert. Les pavillons restent en aluminium de qualité aérospatiale, anodisé et au toucher granuleux, très agréable en main.


Pour le reste, le cuir est remplacé par du similicuir, et l'on conserve un câble tressé de bonne facture, avec télécommande simple bouton et micro intégré. La fiche (à 4 points) est bien réalisée également, en métal robuste et plaquage or pour éviter l'oxydation. Elle présente également une bague de préhension.


Le modèle Galvanize utilise donc la même forme classique, deux écouteurs montés sur un arceau en métal assez simple qui, par frottement, permet le réglage de la profondeur du casque. Chaque écouteur se replie vers l'intérieur, comme un casque UrbanEars par exemple, pour ne pas le citer, et auquel le S2 ressemble forcément un peu. De là à dire qu'il s'agit d'un dérivé, nous n'en saurons malheureusement pas plus, mais aucune signature de ZoundIndustries ne se trouve à l'intérieur (cf. Coloud Boom).


Autrement, la finition extérieure du Galvanize S2 est précise et exemplaire, digne des meilleurs casques du marché. Mais après avoir retiré l'un des coussinets, on s’aperçoit que le plastique sur lequel est fixé le haut parleur est d'une faible qualité et finition, digne d'un produit chinois d'entrée de gamme.



Le haut parleur, s'il présente un dôme central coloré en rouge (et peut-être durci), ne semble pas doté d'une quelconque technologie. Pourtant, la marque parle de "Triple-vent acoustic airflow" (flux d'air acoustique à triple évent) et l'on se demande bien d'où sort cette information. Est-ce peut-être les 3 trous que l'on peut observer tout autour de l'écouteur ? Difficile à savoir sachant qu'ils se situent contre le le pavillon en métal et loin de la cavité à l'arrière du haut-parleur. De fait, il est difficile d'évaluer leur effet.



Une fois l'ensemble démonté, on remarque la présence d'un absorbeur de résonance qui compresse littéralement le haut parleur et le grillage. Et en termes de technologies, c'est bien tout !




Autrement, même s'il s'agit là d'une version dite ''standard'', ce casque est livré dans une boite très qualitative et extrêmement protectrice. A l'intérieur, nous avons quelques succinctes documentations et une pochette de protection et transport, en tissus très épais.


Musicalement, c'est la douche froide


Pour l'anecdote, nous avions initialement obtenu une version S2 grise et nous avons démarré nos tests avec un lecteur FiiO X3 II. Déçus et croyant avoir entre les main un modèle défectueux tellement le son était mauvais et caverneux, nous l'avons donc renvoyé pour échange.


Entre temps, seule était disponible la version S2 bleue et elle nous a été envoyée. Une fois reçue, nous nous sommes rendus compte que le son généré était toujours aussi mauvais. Grosse surprise également après mesure (cf graphique en rouge), nous avions un décalage assez important entre les deux casques, pourtant identiques hormis la couleur. Malgré tout, cela n'a pas empêché sa sonorité de rester toujours aussi bouchée et désagréable à l'oreille.


Pour apporter quelques précisions, les basses étaient quasi absentes. Et lorsqu'elles arrivaient enfin à se manifester, elle n'avaient pas l'impact suffisant pour être agréables. De plus, elles se regroupaient majoritairement au centre de l'espace d'écoute ce qui en devenait très perturbant. Et pour les fréquences médium, leur éloignement avait pour conséquence des voix sans chaleur et sans présence.


Coté hautes fréquences et détails, ils tentaient bien de se faire entendre. Mais impossible de s'extirper d'un méli-mélo sonore vraiment inacceptable. Bref, il était clairement difficile de trouver le moindre plaisir d'écoute avec ce casque galvanize S2.


Plus que déçus, nous avons pris la décision de faire quelques tests via un petit amplificateur nomade Chord mojo. Si les voix en ressortaient très légèrement améliorées, le son est malheureusement resté étriqué et brouillon, très décevant pour un casque de cette trempe qui se voulait pourtant haut de gamme.


Un confort d'utilisation très simple mais satisfaisant


Pour contrebalancer cette sonorité totalement indigne, le galvanize S2 s'est avéré assez confortable et agréable à utiliser, avec une bonne prise en main qui renvoie, pour le coup, à un produit très qualitatif.


Avec sa forme classique rappelant celle d'un UrbanEars Plattan, son bandeau fin bien courbé et perforé (on se demande encore l'utilité de ces perforations) lui confère une bonne répartition de poids et une pression sans excès.


Grace à un système de friction relativement dur, le réglage de la profondeur est très précis. Mais d'expérience, nous savons qu'il risque de se relâcher avec le temps et l'usage, ce pourquoi beaucoup de fabricants adoptent un système à crans.


Grâce à des coussinets amovibles dotés d'une grande douceur, l'isolation phonique intérieure et extérieure est très satisfaisante, tout en procurant maintenant un bon confort, à volume normal bien entendu.


Une déception abyssale...


Remplis d'enthousiasme quant à l'idée de tester un nouveau casque britannique, nous avons très vite déchanté après déballage. Car malgré un packaging et des finitions vraiment irréprochables, nous n'avons pas réussi à trouver de mot assez fort pour qualifier le sentiment procuré par l'écoute du casque Galvanise S2, sentiment peut-être également partagé par mr. Aston Merrygold...


Clairement, sa qualité de finition ainsi que son prix (injustifié et porté même à plus de 250 euros) n'étaient pas du tout en accord avec sa sonorité, maladroite et indigne d'un casque aussi réussi esthétiquement. On comprends mieux dès lors cette rapide disparition de la marque, courant 2016. Pour conclure, le Galvanize S2, comme tous les autres produits de la marque Bloc&Roc actuellement indisponibles à la vente, sont donc à réserver en priorité aux collectionneurs !



Spécifications officielles :
  • Référence : Galvanize S2
  • Haut-parleur : 40mm dynamique néodyme
  • Technologie sonore :flux d'air acoustique à triple évent
  • Fréquences : 20 Hz - 20 kHz
  • Sensibilité : 115 db
  • Impédance: 32Ω
  • Câble : tressé nylon 120 cm avec télécommande, fiche plaquée or 3.5 mm
  • Poids : 230 g


Aucun commentaire:

Publier un commentaire