Taotronics SoundSurge 46, bien plus performant...mais aussi bien plus cher !

Taotronics a visiblement changé de cap, en témoignent son packaging et l'interface de son site web, qui passent dorénavant des couleurs sombres au blanc et orangé, bien plus fun et pétillant.

Mais il n'y a pas que l'aspect esthétique qui change, non. Le modèle SoundSurge 46 se veut être un casque nomade à réduction de bruit bien plus haut de gamme que ses prédécesseurs...





Fiche produit : SoundSurge 046
Prix de lancement/actuel : 100€

Cela faisait longtemps qu'une marque alternative ne nous avait proposé un casque audio aussi proche du haut de gamme plus conventionnel. Proposant de nouveaux modèles, c'est donc l'occasion pour Taotronics de changer radicalement de cap, au niveau du style de ses produits, mais aussi de son site internet.


Avec un coloris qui rappelle celui de JBL (le logo en particulier), le SoundSurge 46 est livré dans une boite très qualitative et accord parfait avec le précédent modèle testé, les SoundLiberty 53.



A l'intérieur, nous retrouvons le casque et ses accessoires, tous protégés dans une grande pochette rigide zippée. Mais fini les logos en impression, Taotronics passe désormais au type métal incrusté, du plus bel effet.




Très agréable à utiliser, son zip est d'une excellente fluidité et l'intérieur peut contenir pas mal de choses dont le casque, ses accessoires, mais aussi un lecteur audio, ce qui est loin d'être négligeable pour un produit très nomade. Et l'on dispose en plus d'un petit filet et d'une attache velcro pour stabiliser le casque qui peut se mettre totalement à plat à défaut de se replier.



L'ensemble totalement déballé révèle toutes les composantes d'un casque de voyage à annulation de bruit qui se respecte avec un câble de charge USB et un câble audio 3.5 mm, un adaptateur avion, et quelques documentations, le tout bien rangé dans le-dit filet à l'intérieur de la pochette.


Une finition au top


La réalisation et l'assemblage du casque SoundSurge 46 se situe un cran au dessus des casques "tout plastique" précédemment testés. Ici, la marque utilise de l'aluminium de qualité avionique, pour l'esthétique et sa résistance. On retrouve donc la partie centrale des coques (sur lesquelles le logo est gravé) et les mâchoires de l'arceau dans ce métal.



La prise en main du casque est rassurante par le poids et l'absence de bruits et craquements durant toute manipulation. Le réglage de taille est ferme et précis, avec des crans nets, parfaits pour bien positionner et mémoriser la profondeur du casque. Dommage en revanche pour l'acoustique, les coques restent majoritairement en plastique.


Au niveau de la répartition du poids, l'arceau est correctement courbé et malgré les 220 grammes, porter le SoundSurge 46 reste une expérience agréable. Grâce aux coussinets larges et doux, l'isolation phonique de base est déjà très correcte.

Des astuces techniques bien cachées


Pour ce modèle, Taotronics reste un peu vague sur les technologies utilisées. Une fois les coussinets démontés (par simple tour anti-horaire), on constate que les haut-parleurs présentent un aspect tout à fait classique (quid des membranes "haute résistance" ?).



Pour ajuster le rendu sonore, nous avons d'abord un filtre de "confort" amovible en mousse apposé directement sur la grille des haut-parleurs. Puis viennent ensuite ceux de type papier, collés sur une moitié du pourtour des haut-parleurs. On termine également par des évents, situés juste en dessous des mâchoires de l'arceau.





On remarquera également une orientation des haut-parleurs afin d'être le plus en parallèle possible avec nos oreilles. Si l'on continue le démontage, on s’aperçoit que les haut-parleurs sont encapsulés dans une chambre acoustique filtrée et scellée, une pratique qui se démocratise de plus en plus.




Coté électronique, Taotronics nous a confirmer utiliser une puce Qualcomm CSR64210 qui, une fois de plus, ne supporte que les traditionnels codecs audio SBC et AAC, similaires à la qualité MP3 la plus haute.



Pour une annulation de bruit efficace, ce circuit est relié à deux capteurs, l'un sur le centre des haut-parleurs et l'autre collé contre la coque pour analyser les bruits extérieurs, via un évent. En parlant de collage, on ne peut pas dire que la présence de scotch double face 3M soit des plus rassurante, même s'il ne sert qu'à maintenir les fils dans une unique position.


Comme pour la majorité des casques Bluetooth, le SoundSurge 46 est muni de boutons physiques. Ici, ils sont correctement placés et facilement identifiables à l'aveugle. Pour sa connexion filaire, nous avons une entrée jack 3.5 mm qui accepte n'importe quel câble puisqu'elle n'est pas enfoncée. La prise USB de charge est elle aussi très classique et tout aussi fonctionnelle.


Un casque pour mélomanes avides de silence


Par connexion filaire et sans annulation de buit (ANC), le son reproduit est un peu plus physiologique, avec des voix en léger retrait tout en offrant de subtils détails qu'il est surprenant d'entendre ! Grâce à l'orientation des haut-parleurs de quelques degrés, l'étagement et la profondeur sont bien reproduits, pour prendre du plaisir lors des écoutes live par exemple.




Activer l'ANC ré-équilibre le tout, en particulier les voix. Les basses sont un peu plus englobantes et percutantes, mais elle n'étouffent pas pour autant le reste du spectre sonore et les détails sont encore là. Par contre, sur certains passages silencieux ou trop faibles, on déplorera un léger bruit de fond (commun à la majorité des casques ANC), ce qui de toute évidence ne pourra satisfaire les plus audiophiles.


Via la connexion Bluetooth, on reste surpris par une très bonne qualité audio malgré l'usage de codecs si classiques. De même, on relèvera un peu plus de clarté. Pour l'augmenter à son maximum et gagner en détails, on peut très simplement envisager de se passer des filtres de confort, absolument pas indispensables.


Un mot également sur l'ANC qui reste très efficace dans la plupart des cas rencontrés et bien plus performante que sur les modèles précédemment testés de la marque. Que ce soit les bruits de fond répétitifs ou sourds et persistants (et même certaines voix), ils sont drastiquement réduits tout en nous permettant de profiter de la musique, en toute quiétude. On peut aussi s'en servir pour travailler avec plus de silence, sans écoute musicale...



Pour le reste des fonctionnalités, l'autonomie (et surtout la charge rapide) est l'une des plus impressionnantes, avec ses 5 minutes de recharge pour 2 h d'utilisation, sans ANC. Cela peut s'avérer très pratique dans le cas où l'on oublie de désactiver l'ANC.



Pour terminer, le micro est suffisant pour des appels et autres conversations de base, mais comme pour les commandes, il sera désactivé lorsque vous utiliserez le casque en filaire, ce qui n'est pas le cas de l'ANC, qui peut être activée à tout moment, à ne surtout pas oublier !


Les mesures


Ci dessous, le graphique en rose représente la courbe de réponse en fréquence du SoundSurge 46 via une connexion filaire et lorsque l'ANC est hors fonction, en vert lorsqu'il est activé. On remarque bien que la courbe se lisse légèrement sur toute la moitié du spectre et augmente les fréquences centrales, tout en rabotant les infra-basses.


Ci dessous, un graphique comparatif entre la qualité Bluetooth (en bleu) et filaire, ANC actif dans les deux cas. On remarque bien que les infra-basses sont légèrement rabaissées.



Ci dessous, un graphique comparatif entre le rendu sonore de base (en vert) et sans mousse de confort (vert clair). On remarque bien une très légère augmentation sur certaines fréquences aiguës mais quasiment aucun impact sur le reste des fréquences.



Annexe :
  • Contrairement à ce que l'on peut penser, ce casque est dérivé d'un modèle tiers.
  • Le produit qui s'en rapproche le plus, en regardant la carte mère (Qin Sheng BT730NC), est le Senmai BT730NC.
  • La batterie absorbe 477 mAh durant sa recharge.
  • Une fois le casque éteint, l'ANC reste malheureusement actif et peut épuiser totalement la batterie, ce qui est un de ses plus grands défauts.
  • La réduction de bruit est de 28 db.


Un plaisir d'écoute en nette hausse


Même s'il ne s'agit vraisemblablement pas d'un produit exclusif, le SoundSurge 46 délivre d'excellentes prestations et performances. Ces dernières le placent très nettement au dessus des autres modèles de la marque précédemment testés. Avenant et bien réalisé, complet, endurant et polyvalent, ses qualités sont nombreuses et l'utiliser au quotidien est un réel plaisir.

Quelle que soit la façon dont on utilise le SoundSurge 46 (avec ou sans ANC, filaire ou sans-fil), le plaisir d'écoute est constant et le confort également au rendez-vous. Mais toutes ces qualités ont un prix, en bonne progression vers les ténors du marché. Seule petite ombre au tableau, une fonction ANC qui ne se désactive pas une fois que le casque inutilisé et qui pompe allègrement sur la batterie, le mettant à plat durant la nuit par exemple. Mais sa recharge rapide compense heureusement ce petit désagrément et le plaisir peut à nouveau continuer !

Spécifications officielles :
  • Référence : TT-BH046
  • Bluetooth : V4.2, classe 2, 10 m de portée
  • Codecs audio :SBC, AAC
  • Autonomie : 30h, charge rapide 5 min pour 2h d'écoute et 45 min pour 30 h
  • Poids : 220 g

Aucun commentaire:

Publier un commentaire